Lauriane NOURRY, soprano lyrique

Lauriane NOURRY a étudié le piano et le solfège dès l’âge de 5 ans à l’école municipale de Luzy (58) puis au Conservatoire National de Région de Versailles jusqu’à l’âge de 15 ans.
Entrée en 1996 en classe de chant lyrique au C.N.R. de Versailles, puis au C.N.R. d’Aubervilliers-La Courneuve, elle entre en 2002 dans le Choeur de l’Orchestre de Paris. Elle obtient le CFEM de solfège en 2010, le CFEM de musique de chambre en 2011 et le DEM de chant mention très bien, au C.N.R. de Clermont-Ferrand (avec pour professeur Viviane Durand).

Dans le cadre du C.N.R. d’Aubervilliers, elle a participé à plusieurs auditions et spectacles donnés à l’Espace Renaudie (rôle de choriste et de soliste dans diverses productions) :

  • 2011 : La Poule Noire de Rosenthal, Monsieur Choufleuri d’Offenbach
  • 2002 : La Traviata de Verdi, La Vie Parisienne d’Offenbach, le Médium de Menotti
  • 2003 : Orphée aux Enfers d’Offenbach
  • 2008 : La Flûte Enchantée de Mozart (rôle de Pamina)
    Récital (Duparc, Mozart, Schubert, Fauré…)
  • 2010 : spectacle d’opérette au théâtre de Vallières à Clermont-Ferrand
    « Sur un air d’opérette » (extraits de la Vie Parisienne d’Offenbach)
    L’Ogre de Daniel Bonnet, rôle de l’ogresse, au Polydôme de Clermont-Ferrand

Dans le cadre d’auditions et de récitals, elle a interprété différents rôles:
Suzanne dans les Noces de Figaro (Mozart), Zerlina dans Don Giovanni (Mozart), Leila dans les Pêcheurs de perles (Bizet), Mélisande dans Pelléas et Mélisande (Debussy), Annchen dans Le Freischütz (Weber), Cléopâtre dans Jules César (Händel).
Interprétation de mélodies de Berlioz, Debussy, Duparc, Ravel, de lieder de Schubert (Gretchen am Spinnrade, die Junge Nonne…).
Enfin interprétation d’extraits d’oratorios, de musique sacrée: Le Messie de Händel, Stabat Mater de Pergolèse, Petite Messe Solennelle de Rossini, Messe en Ut de Mozart.

  • 2011: création d’un spectacle lyrico-comique « Bianca Tremollo » avec la chanteuse Christelle Grimal et la pianiste Christine Andrieu (dates au Café des Augustes, au Théâtre de Vallières et à La Petite Gaillarde en 2012.
  • Mars 2012: récital d’airs italiens accompagnés au piano par Pierre Courthiade, salle Jean Hélion à Issoire.

Fanette COUET, soprano

Fanette CouetPendant des études de musicologie à la Sorbonne où elle obtient un DEUG en 2000, Fanette Couet, soprano, chante durant 4 ans à la Maîtrise de Radio-France sous la direction de Toni Ramon.
En 2004, elle s’installe dans le Puy-de Dôme et obtient un DEM de chant à l’ERD de Vichy dans la classe de Marie-Hélène Dubois. Elle est titulaire d’un DE de professeur de chant depuis 2009.
Parallèlement, elle enseigne le chant à l’EMM de Riom et intervient régulièrement en tant que formatrice dans diverses chorales de la région, en particulier auprès du Chœur Régional, dirigé par Blaise Plumettaz.
Toujours attachée au chant choral, elle fonde en 2009 le chœur de femmes Pluri’Elles à l’école de musique de Riom, avec lequel elle participe notamment aux Vêpres en Fa de M. Haydn avec le chœur Voce Umana de Vichy.
Fanette Couet a également enseigné le chant au C.R.D. de Thiers de 2011 à 2013.

Fanette Couet se produit régulièrement en tant que soliste pour des chœurs, comme avec le chœur Voce Umana dirigé par Lucie Droy, avec le Canto Général dirigé par Anne-Marie Lerche ou avec le Chœur Régional.
En mars 2013, elle crée avec le pianiste Jean-Charles Couet un spectacle « lyricomique » intitulé Une femme et un homme à la Petite Gaillarde à Clermont-Ferrand.

Marie-Noëlle CROS, soprano

marienoelleMarie-Noëlle CROS a débuté son parcours par le violon avec un prix d’excellence à l’âge de 16 ans. Après 15 ans d’orchestre, elle se consacre au travail de la voix et est très vite engagée dans de nombreux emplois de soliste d’oratorio, abordant un répertoire allant de MONTVERDI à VERDI et contemporain.
Elle est ainsi régulièrement à l’affiche des concerts parisiens (La Madeleine, St Germain des Prés, St Séverin, le Cirque d’Hiver, etc) et l’invitée de festivals en France et à l’ETRANGER se produisant avec l’Orchestre de la Radio Polonaise, National de Lituanie, de l’Opéra de Minsk, la Philharmonia d’Ekaterinbourg, la Camerata de St Petersburg, l’Orchestre de la Garde Républicaine, Régional de Cannes, Régional d’Auvergne…

Sa rencontre avec Anne Garance Fabre Dit Garrus, Philippe Spinosi, Robert Expert, Damien Guillon, Nico Van der Meel, Stefano Intrieri, Thibault Noally.. lui donne l’opportunité d’aborder avec une grande passion l’univers baroque, dans des oratorios, récitals d’airs d’opéra et de cantates avec des ensembles à géométrie variable.

Très attirée par le jeu de scène, Marie-Noëlle CROS a chanté et joué, notamment, les rôles de Catherine dans Pom’d’Api et Fiorella dans les Brigands d’Offenbach et se produit en récitals et spectacles imaginés et mis en scène autour d’OFFENBACH dans « Tout feu tout femme » et « OFFENBACH tout en femmes ».
Sa rencontre avec Daniel STIRN, puis Henri LOCHE lui ouvre les portes de la création dans le domaine de la MELODIE FRANCAISE, ces compositeurs la choisissant pour interpréter et enregistrer l’intégrale de leurs mélodies, enregistrements séduits par les critiques et diffusés sur France MUSIQUE. Son attachement à la poésie, la mélodie et le partage des mots avec le public la porte actuellement dans une démarche d’ouverture vers la découverte de multiples partitions inédites qu’elle a à cœur de promouvoir.

Jean PERISSON écrit : « vous avez à la fois l’instinct et la profondeur »
Paul KUENTZ écrit : « j’aime votre chant engagé et votre talent »
Pierre PETIT écrivait : « Marie-Noëlle CROS, à la voix à la fois chaude et agile, fit merveille dans le Libera me du Requiem de VERDI » Le Figaro, Cannes

MNC aime à citer Alain RIVIERE dans –La trace du sillage – aux Ed. Fayard : « Le chant est une expression de l’homme qui engage sa vie et sa spiritualité comme elle reflète son caractère et ses sentiments ».
mncros.soprano@gmail.com – TEL. 06 63 26 70 81

Véronique SURE , mezzo

Véronique SureChanteuse et chef de choeur, Véronique SURE a mené parallèlement une carrière d’enseignante dans l’Education nationale en tant que professeur d’éducation musicale mais également en libéral comme professeur de clarinette, piano, solfège et chant.
Ses études musicales au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand lui ont permis d’obtenir différents diplômes en clarinette, formation musicale, musique de chambre ainsi qu’en écriture musicale avec Daniel MEIER. Elle a approfondi l’harmonie, le contrepoint, la fugue, l’orchestration et la composition auprès de Gilles RAYNAL et Philippe CAPDENAT.
Elle a également travaillé la direction de choeur, en particulier auprès de Guy MANEVEAU et Philippe CAILLARD et a dirigé plusieurs chorales dont le « Choeur de Châteaugay » et la chorale « Choeur de papier » (Banque de France – Longues) avec lesquelles elle a donné de nombreux concerts en Auvergne mais aussi dans d’autres régions de France ainsi qu’en Allemagne (Francfort).
Durant ses années parisiennes, elle a été membre du Choeur et de l’Orchestre de l’université Paris-Sorbonne, dirigés par Jacques GRIMBERT, avec comme chef de pupitre Laurence EQUILBEY , et a interprété un large répertoire au cours de nombreuses prestations dont une tournée en Pologne. Des concerts, toujours dans la capitale, en tant que clarinettiste, avec l’orchestre Kaléidoscope dirigé par Joël MAZEAU.
Elle a étudié la technique vocale et l’interprétation du grand répertoire, notamment avec Laurence TAILLON, Henk VAN DEN BRINK et Dinah BELLEC.
En tant que soliste, récitals et concerts lyriques l’ont amenée à interpréter ROSSINI, VERDI, MOZART, GOUNOD, BIZET, TCHAÏKOVSKY mais aussi les lieder de SCHUBERT, SCHUMANN, MENDELSSOHN, Richard STRAUSS, Hugo WOLF…

De retour en Auvergne, elle a été membre du Choeur Régional d’Auvergne (de sa création à 2002), et s’est également consacrée au répertoire d’aujourd’hui avec un Choeur de musique contemporaine. La musique baroque a également été à l’honneur dans son parcours musical, par les années passées dans l’Ensemble Da Camera dirigé par Daniel MEIER.

Avec le Centre Lyrique d’Auvergne (alors présidé par Bernard PLANTEY), elle a été pianiste accompagnatrice de récitals et concerts. Plus récemment, elle a intégré l’Ensemble Vocal du Centre Lyrique Clermont-Auvergne pour les représentations d’opéras de MOZART, Cosi fan tutte (2010), et Don Giovanni (2012), sous la direction d’Arie VAN BEEK, dans une mise en scène de Pierre THIRION-VALLET.
Elle est à l’origine de la création du Quatuor Vocal Vera Voce.

Robin MONSIGNY, ténor

Robin MonsignyLa carrière de Robin MONSIGNY a véritablement débuté lorsqu’il est devenu lauréat du concours « Voix Nouvelles ». Après avoir obtenu une Médaille de Vermeil au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand, il n’a pas cessé de se perfectionner, notamment avec Dinah BELLEC.
En tant que soliste, il a interprété un certain nombre de rôles:

  • Sou Chong dans Le Pays du Sourire de F. Lehar
  • Pâris dans La Belle Hélène de J. Offenbach
  • Carlos Médina dans La Belle de Cadix de F. Lopez
  • Johann Strauss junior dans Valses de Vienne de J. Strauss
  • Bastien dans Bastien et Bastienne de Mozart
  • Pasquin dans Le Jeu de l’amour et du hasard de H. Rabaud
    On a également pu l’entendre dans La Missa Criola d’Ariel Ramirez (dans la cadre du festival de Vaison la Romaine) ainsi que dans la Messe Brève KV275 de Mozart, le Te Deum de Bizet…
    Il a aussi donné un certains nombre de concerts avec orchestre. On peut citer en particulier:
  • Concerts d’airs d’opérettes au théâtre de Montluçon sous la direction de Laurent CAMUS
  • Concerts d’airs d’opéras (Verdi, Cilea, Massenet) sous la direction de Gilles RAYNAL
  • Des récitals de mélodies, d’airs d’opéras et d’opérettes, de chansons napolitaines et d’airs d’oratorios l’ont conduit partout en France. Ses prestations dans les grands choeurs lui ont permis de se produire dans différents théâtres à Paris (Opéra Bastille, Théâtre des Champs-Elysées) mais aussi à Nantes, Toulon, Avignon, Saint-Etienne, Limoges, Vichy, la plupart du temps sous la baguette de chefs prestigieux tels James CONLON, René JACOBS, Jonathan DARLINGTON… Il a pu ainsi participer à de grandes productions. Citons parmi les plus récentes: La petite Renarde rusée de Janacek, Paillasse de Leoncavallo, Cavaliera Rusticana de Mascagni, Manon et Hérodiade de Massenet, Les Noces de Figaro de Mozart, La Traviata, Macbeth, Otello et Nabucco de Verdi, La Damnation de Faust de Berlioz, Carmen et Les Pêcheurs de perles de Bizet…
    Parallèlement à sa carrière d’interprète, il enseigne le chant, la technique vocale et l’interprétation du grand répertoire.

Francis GOT, baryton

Francis Got-2Francis GOT, baryton, a mis à profit ses années d’étude de piano et de guitare classique pour suivre avec assiduité dans les années 80 les activités de trois chœurs, des cours d’harmonie, de contrepoint et de direction chorale au Conservatoire National de région de CLERMONT- FERRAND. Il a dirigé plusieurs ateliers de chant choral au sein du CENTRE D’ART POLYPHONIQUE D’AUVERGNE dont il fut intervenant régulier de 1991 à 2000-comme chef de chœur et professeur de culture vocale-, il a dirigé la CHORALE UNIVERSITAIRE de CLERMONT-FD de1983 à1988.il a créé et chanta dans le quatuor vocal Claude GOUDIMEL, l’ensemble FERIA SEXTA,- ensemble instrumental et vocal spécialisé dans le répertoire de la Semaine Sainte-, et enfin l’octuor d’hommes VOCI DA CAPELLA, fleuron de l’art vocal polyphonique spécialisé dans les musiques sacrées des XV° et XVI° siècles.

Francis GOT a obtenu une médaille d’or de chant au Conservatoire de ROUBAIX, classe de Serge WILFART, abordant ainsi le répertoire lyrique, l’oratorio et la mélodie. Il participa en temps que baryton solo à divers oratorios- Missa di gloria de PUCCINI, œuvres baroques de CHARPENTIER, DELALANDE, CAMPRA,SCHÜTZ, oratorio de Noël de J.S. BACH, messe de BEETHOVEN-, Vèpres pour un confesseur, messe du couronnement, Requiem de MOZART, Stabat Mater de DVORAK, Requiem de FAURE, fût Ménélas dans une Belle Hélène, donna en récital des airs d’opéra –MOZART, BIZET, WAGNER, des mélodies russes –TCHAIKOVSKI, RACHMANINOV, MOUSSORGSKI, et françaises- FAURE, ROPARTZ- au sein de diverses formations :MUSIQUE UNIVERSITE, dir. J.L. JAM, ensemble DA CAMERA, dir. D. MEIER, CENTRE LYRIQUE D’AUVERGNE, dir. B. PLANTEY et en collaboration avec différents chœurs régionaux.

La SCHOLA SAINT GREGOIRE du MANS, Anne-Marie DESCHAMPS ont consolidé sa connaissance du plain-chant grégorien. Les mises en scènes de diverses manifestations lui ont permis de chanter WAGNER accroché à une falaise, renvoyer un écho grégorien à des chanteurs traditionnels auvergnats dans une église romane, chanter sur la neige et sous la neige des airs traditionnels russes avec un accordéoniste, improviser dans une grotte, une
église…

francis-got.com

Hugues GEORGES, baryton

Hugues GeorgesFlûtiste diplômé des Conservatoires de Vichy et de St Etienne, titulaire d’un DEUG de musicologie, Hugues Georges s’est très tôt orienté vers le chant et a fait ses études au CNR puis au CNSM de Lyon. En 1998, il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Lyon où il se produit tant dans des ouvrages lyriques qu’en récitals.

Un parcours des plus brillants lui permet d’obtenir de nombreuses récompenses à l’occasion de grands concours, telles le 1er Prix d’Opéra au Concours International de Chant de Marmande en 2003 et le Prix Mady Mesplé au Concours International de Chant de Clermont-Ferrand en 2004. Il a également été lauréat du Concours de Spoleto en Italie et finaliste au Concours International de l’Opéra de Marseille.

Son expérience professionnelle l’a conduit à interpréter des grands rôles du répertoire, sous la baguette de chefs d’orchestre renommés, en France mais également en Allemagne, en Italie et en Suisse: Escamillo dans Carmen de BIZET (à Darmstadt, Marmande,Mérignac, Spoleto, Perugia sous la direction de V.Costa), Guglielmo dans Cosi fan tutte de MOZART (sous la direction de M. ISEPP), Schaunard (à Berne) puis Marcello (à Darmstadt) dans La Bohème de PUCCINI, Député flamand aux côtés de Samuel Ramey dans Don Carlo de VERDI ( à l’Opéra Bastille sous la direction de J. Conlon), Ourrias dans Mireille de GOUNOD (à Mérignac, sous la direction de P. Mestres dans une mise en scène de M. Herbé), Don Juan de MOZART (rôle-titre à Genève, à Lyon sous la direction de P. Crispini), Les Quatre Diables dans Les Contes d’Hoffmann d’OFFENBACH (à Erfurt, sous la direction de W. Gugebauer; à Paris, sous la direction de Philippe Hui, dans une mise en scène de Julie Depardieu; à Bienne lors de 28 représentations; à l’opéra de Metz), Germont dans Traviata de VERDI (à Hanovre), Eisenstein dans Die Fledermaus de STRAUSS ( à Zurich), Prince Ottokar dans le Freischütz de WEBER (opéra de Metz, sous la direction de J. Mercier), La Nuit d’un Neurasthénique de Nino ROTA ( rôle-titre sous la direction d’A.van Beck), Scarpia dans Tosca de PUCCINI.

En 2005, il a donné un récital pour Eve Ruggieri au festival de Saint-Tropez, en hommage à Françoise Sagan (sous la direction de P-M. Durand).

Hugues Georges s’est également illustré dans le répertoire d’oratorios: Messe en sol de SCHUBERT (à Lyon), David et Jonathas de CHARPENTIER (sous la direction de W. Christie), Magnificat et Passion selon Saint-Jean de BACH ( à Valence, Lyon, Tournus), Messe en ut de MOZART (avec Danielle Borst à Lyon, sous la direction de G. Cornut),
Requiem de FAURÉ, Messe Sainte-Cécile de GOUNOD (en Suisse), Messa di Gloria de PUCCINI ( à Clermont-Ferrand), Carmina Burana de C. ORFF ( à Berne, sous la direction de T. Loosli), le Messie de HÄNDEL (sous la direction de Pablo Pavon), Requiem de MOZART (sous la direction de L. Macé-Mallory), Rebecca de César FRANCK (en Auvergne), Requiem de BRAHMS (à Darmstadt).

Titulaire d’un Diplôme d’Etat de technique vocale, Hugues Georges consacre une partie de son temps à l’enseignement du chant.

David SLACK, baryton-basse

Photo DavidElève en chant choral liturgique de la Royal Schools of Church Music en Grande Bretagne, David SLACK se consacre également au piano puis à l’orgue et à la direction de choeur dès l’âge de 12 ans.
Il poursuit ses études musicales en piano et en chant à la Guildhall School of Music de Londres.
Puis il vient s’installer en France et intègre la classe de chant d’Albert LANCE au Conservatoire de Nice.

Arrivé dans le Puy-de-Dôme, il est Membre fondateur du Cercle Musical d’Auvergne initié en 1983 par Georges GUILLOT, chef de choeur et premier directeur du Centre d’Art Polyphonique d’Auvergne. C’est avec ce dernier que David SLACK perfectionne sa technique vocale. Parallèlement, il s’investit dans plusieurs formations, notamment au sein du Choeur Anthoine de Bertrand et de la Chorale du Conservatoire avec Alain BLANC-BRUDE.

Membre du Choeur Régional d’Auvergne depuis sa création en 2000, il a participé à de nombreux concerts et spectacles sous la baguette de Blaise PLUMETTAZ.
Toujours en quête de perfectionnement musical, David SLACK travaille le chant avec Laurence ADJÉ et le piano avec Isabelle DUCREUX.

Par ailleurs, en 2012, il a intégré l’Ensemble Vocal du Centre Lyrique Clermont-Auvergne pour les représentations du Don Giovanni de MOZART sous la direction d’Arie VAN BEEK, dans une mise en scène de Pierre THIRION-VALLET.

Miryam BADOUI, pianiste

Miryam BadouiNée en 1985 à Casablanca, Maroc, Miryam y a débuté le piano à l’âge de 5 ans avec Mme Sordo puis Fatima Anas. Elle suit les enseignements de Mohamed Najih et Natalia Kocheleva au Conservatoire Communautaire de Casablanca Sidi Belyout. Elle obtient
son 1er prix (CFEM) de piano en 2000. En 2000, elle est lauréate d’une bourse Yamaha Music Maroc pour poursuivre avec Serge-Luc Petitgirard à l’Ecole de Musique EIMD de Casablanca, où elle obtient un 1er prix Supérieur en 2002. Elle est lauréate du Concours Internationale son Altesse Royale Lalla Meryem en 1996 et du 2e prix au Concours National de Musique du Maroc en 2003. Elle a bénéficié des conseils de Nicole Salmon-Boyer (Ecole Normale de Musique A.Cortot).

En parallèle, elle poursuit des études d’ingénieure qui la mènent en 2007, à Clermont-Ferrand. En 2008, elle intègre le CNR de Clermont-Ferrand dans la classe de piano de Philippe Marty pour y obtenir en 2011 son Diplôme d’Etudes Musicales puis un prix de Perfectionnement en 2012. Elle bénéficie des conseils d’Hervé Billaut lors du festival Musicalta 2012. Pendant son cursus, elle suit les enseignements d’Analyse et d’Ecriture avec Luc Quanquin et expérimente différentes formations de musique de chambre avec Nathalie Yeramian.

Actuellement, Miryam prépare un DEM de Musique de Chambre en duo avec la soprano Karina Kazanova sur un répertoire de lieder et de mélodies françaises. Elles ont participé en novembre et décembre 2012 à deux récitals dans la région.
Miryam a accompagné la classe de chant de Robin Monsigny pour une audition en 2012 et poursuit cette expérience d’accompagnement avec le Quatuor Vocal Vera Voce.

Dominique BLANC, pianiste

dominique01 (3)Tout d’abord enseignante titulaire au Conservatoire National de Région de Limoges, actuellement au Conservatoire à Rayonnement Régional de Clermont-Ferrand, elle compte à son actif de nombreux récitals en soliste et plusieurs tournées avec diverses formations de musique de chambre. Elle accompagne régulièrement le Concours National du Jeune Musicien de Lempdes (63), et l’Académie Musicale Internationale en Sancy (AMIS) durant 3 ans . (63).

En 1989, elle crée un ensemble qui obtient un premier prix international de piano quatre mains du Concours Musical de France (CMF ) en 1991, doté d’un prix spécial du jury.

Elle se produit également dans des concerts au sein de formations variées lors de festivals. En 2013, Dominique Blanc est aux cotés de musiciens russes sur 3 concerts baroques au Festival de Léotoing.

Accompagnatrice de divers concours, Dominique Blanc aime aussi partager sa passion musicale avec des chanteurs dans des récitals de Lieder, mélodies françaises et extraits d’opéras. Elle se produit dans de nombreux récitals avec Chantal Valeyre, Hugues Georges, Patrick Garayt, Marie Noëlle Cros, Véronique Sure, Fanette Couet …

Pierre COURTHIADE, pianiste

PierreGalerie1200 (2)Pierre Courthiade commence le piano à l’âge de 8 ans. Après une formation complète, il obtient une médaille d’or de piano au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand.

Il poursuit des études d’accompagnement à Paris avec Christine Rouault-Louchard, tout en travaillant régulièrement depuis 1989 le répertoire pianistique avec Eric Heidsieck.

Ses qualités d’accompagnateur et de musicien de chambre lui donnent l’occasion de travailler avec des musiciens d’orchestres (orchestre d’Auvergne, orchestre d’Ile-de-France, orchestre de Tel-Aviv, orchestre de Bordeaux-Aquitaine, Philharmonique de Radio-France).
Il collabore aussi avec des ensembles dont il est régulièrement partenaire (Chœur régional d’Auvergne, Musica Médiante, centre lyrique d’Auvergne…).

L’occasion de se déplacer pour de nombreux concerts lui est aussi régulièrement offerte. Et notamment à l’étranger comme à Hammamet en Tunisie, en Suisse, Egger en Hongrie, en 1999 à Tokyo et en 2000 à Sapporo au Japon, en 2002 en Croatie, au Pérou et en Norvège en 2004 et 2006, en Allemagne en 2009 et 2010, au Japon en 2 012.

S’intéressant également à la musique contemporaine, il participe à de nombreuses créations (entre autres avec sa formule à deux pianos remarquée par le compositeur Charles Chaynes).
Il est aussi l’un des membres fondateurs des Rencontres des « Musiques Démesurées » de Clermont-Ferrand qui a pour but la promotion des créateurs d’aujourd’hui.

Il participe aux concerts de l’orchestre d’Auvergne pour les parties de clavier d’orchestre et comme pianiste invité pour des concerts de musiques de chambre. Actuellement pianiste-accompagnateur au conservatoire national de région Emmanuel Chabrier de Clermont-Ferrand, il est membre du « Quatuor des Volcans ».

Parallèlement, il s’intéresse au clavecin et au continuo baroque jouant au sein de différentes formations et approfondissant ses connaissances avec Jacques Frisch et Marinette Extermann. Il travaille régulièrement avec l’ensemble Da Caméra.

Il est intervenu aussi dans l’enregistrement de CD de chansons françaises en tant qu’arrangeur et interprète. Étant improvisateur, il a pu collaborer avec le monde de la danse et rencontrer de nombreux interprètes ou chorégraphes et développe actuellement la formule du récital de piano solo improvisé (sortie d’un CD en 2005). En travaillant avec les comédiens, il participe au spectacle « Le voyage d’hiver » de F. Schubert, « L’histoire du soldat » d’Igor Stravinsky, et encore « Mozart intime ».

pierrecourthiade.fr